RAPPORT MORAL 2001

L’année 2001, ça déménage !
on a quitté la douce présence de nos amis et l’immense chaos qui nous faisait vivre.
On s’est retrouvé dans des locaux grands comme les chaussures de nos parents quand on avait cinq ans.
Mais, même bien nourris et bien élevés, il nous a fallu quatre mois pour toucher le fond avec le pouce et six pour arriver jusqu’à l’interrupteur.
Toutefois, malgré cette crise d’acné, l’année 2001 aura été une année de croissance et de grandes fabrications en dépit de ce que l’on pouvait craindre après les festivités du passage de l’an 2000 : la Presse des Métalovoice, le Parc National de Port Cros, Cyber Rustic et bien d’autres…
Il a fallu les sept péchés capitaux pour finir les Rock’O’Garage et le Bar des Mises au Point pour recommencer à crier au comptoir.
A peine arrivés on voudrait que les gens sachent où l’on est.
La plateforme ressources, outil d’intégration interne et externe a tout de même vu passer quelques jeunes sur des engins bizarres.
Quelques moins jeunes ont tenu à en faire toujours plus par la restauration de quelques motos et engins apparentés et même de faire la course et les courses avec !

Sans papiers et des projets plein les cartons, nous avons attaqué 2002 qui, nous l’espérons sera l’année de toutes les régularisations.

Jean Charles BOU-HANICHE
Président